Un livre de grande qualité : La vie après la peine

En France, près de 80.000 personnes sortent chaque année de prison. Sont-ils des étrangers ou des citoyens à part entière ? Faut-il les aider ou les surveiller ? Peuvent-ils commencer une autre vie ?

Une journaliste et un ancien magistrat sont allés à leur rencontre pour les écouter, leur donner la parole, nous donner quelques clefs de compréhension et nous inviter à réfléchir sereinement.

Une lecture indispensable pour qui s’intéresse aux débats actuels sur la réforme pénale ou pour qui veut comprendre ces femmes et ces hommes qui tentent de reprendre vie parmi nous.

++++

A la sortie de prison, une autre existence commence.

Quatorze personnes qui ont passé de longues périodes en prison, jusqu’à 26 ans, ont accepté de s’exprimer : hommes, femmes, condamnés pour meurtre, terrorisme, détournements, agressions sexuelles, trafic de stupéfiants...

Le discours est livré avec ses aspérités, ses émotions, ses réflexions. Avec beaucoup de pudeur et d’attention à leurs paroles, les auteurs nous permettent de rejoindre ces personnes, là où elles en sont aujourd’hui, et de mieux découvrir, mot après mot, parole après parole, presque souffle après souffle, ce que fut leur passé, leur incarcération, leur aujourd’hui et leurs attentes.

Nous suivons des parcours pleins d’accidents, parfois chaotiques. Mais au détour de la prison, aux effets souvent délétères, voire mortifères, peut survenir un déclic qui changera le cours d’une existence.

La confrontation à la loi, une rencontre, une prise de conscience, la disparition d’un proche, la découverte de soi. A l’issue de cette longue écoute, naît une certitude : rien ne pourra être fait de valable si cette parole n’est pas entendue. Elle permet de ne plus considérer ces individus comme des étrangers à notre société. Cette écoute est une nécessité pour que les institutions soient efficaces.

Afin que le lecteur puisse s’orienter, le livre propose entre chaque portrait-témoignage, quatorze chapitres, bien documentés, apportant une information précise, actualisée et objective sur cette vie après la peine : la récidive, les suivis judiciaires, le placement sous surveillance électronique, les longues peines, la réinsertion, le suivi des délinquants sexuels, la place de la victime.

Sont abordées également des problématiques nouvelles telles que la désistance ou la justice réparatrice.

Mais, au fil des pages, nous découvrons la complexité des situations et de notre système judiciaire. La prison apparaît plus comme un lieu de violence, de punition, d’enfermement et de déchéance qu’un lieu de préparation à la réinsertion. Les longues peines apparaissent alors comme un non-sens, dans la mesure où nous nous interrogeons sur leur bien-fondé puisque ces témoignages montrent que c’est plus souvent la haine et la violence qui prennent le dessus sur une paix retrouvée ou un mieux-être. A quoi sert-il de garder quelqu’un 25 ans derrière les barreaux si, à la sortie, l’espérance, la vie, le bien-être et le bonheur ne seront pas au rendez-vous...

Il est à souhaiter que d’autres livres et études traitent de cette question essentielle de la vie après la prison pour que notre société ouvre à tous un avenir.

Marine Chanel et Serge Portelli, La vie après la peine, Grasset, Paris, collection Document, février 2014, 340 pages, 20 euros

Pour aller plus loin :

La désistance désigne l’arrêt d’un parcours de délinquance ou de criminalité. Lire aussi Réinsertion, désistance, probation : comment sortir de la délinquance ? et Comment rompre avec la délinquance ?

La justice réparatrice est une conception de la justice orientée vers la réparation des dommages causés par un acte, qu’il soit criminel ou délictuel. La victime (ou sa famille) est au cœur de ce processus pour que l’auteur prenne conscience de la répercussion de son acte et répare le mal causé, dans la mesure du possible. Au-delà du jugement et de la sanction, la justice réparatrice cherche l’apaisement dans des circonstances dramatiques et apporte une réponse aux incompréhensions qui résultent de l’acte. Voir le site de l’Association Nationale de la Justice Réparatrice


envoyer l'article par mail envoyer par mail
Version imprimable de cet article Version imprimable
Un livre de grande qualité : La vie après la peine

En France, près de 80.000 personnes sortent chaque année de prison. Sont-ils des étrangers ou des citoyens à part entière ? Faut-il les aider ou les surveiller ? Peuvent-ils commencer une autre vie ?

Une journaliste et un ancien magistrat sont allés à leur rencontre pour les écouter, leur donner la parole, nous donner quelques clefs de compréhension et nous inviter à réfléchir sereinement.

Une lecture indispensable pour qui s’intéresse aux débats actuels sur la réforme pénale ou pour qui veut comprendre ces femmes et ces hommes qui tentent de reprendre vie parmi nous.

La Vie chrétienne dans les prisons au XXe siècle

Au moment où l’administration pénitentiaire et le CNRS s’intéressent au fait religieux en prison, compte tenu de l’importance particulière que revêt la dimension cultuelle en prison et de ses implications multiples et évolutives dans la gestion des relations sociales au sein des établissements pénitentiaires, un livre est publié sur la pratique de la foi chrétienne en prison au siècle dernier :

Olivier Landron, La Vie chrétienne dans les prisons au XXe siècle, Collection « L’Histoire à vif », Editions du Cerf, Paris, août 2011, 688 pages, 35,00 €

La roue du hamster

"Aujourd’hui je suis en prison. J’ai perdu subitement, un matin, ma liberté et mon métier, pour me trouver au fond du trou." Avec ses mots arrachés au béton du quotidien, Yves Niger, un condamné, nous ouvre les portes de sa prison et nous accueille en intimité. Dans cet univers clos, où chaque instant apporte son lot d’humiliation, de désespoir, l’auteur nous fait partager le temps immobile où croupit la vie d’autres hommes...

La bonté

Extraits de “Totalité et infini", d’Emmanuel Lévinas, Editions Martinus Nijhoff Publishers (1980).

L’instant d’avant

Vincent Feroldi et Bruno Le Sourd, L’instant d’avant. La torture en accusation, 2006, 32 p., 5 € (chez l’auteur).

Soigner, un choix d’humanité

Laure Marmilloud, Soigner, un choix d’humanité, préface de Jean-Jacques Wunenburger, collection Espace éthique, Vuibert, Paris, 2007, 124 pages, 14 euros.

Placebo - Le remède des remèdes

Pascal Maire et Rémy Boussageon (sous la direction de), Placebo - Le remède des remèdes, collection Thériaka, Remèdes et rationalités, Jacques André/CEI Editeurs, Lyon, 2008, 208 pages, 31 euros.

Sur le web

Carceropolis

Comment fonctionnent les prisons françaises ? Comment se définit la population carcérale (et la surpopulation) ? Quels sont le sens et l’efficacité en terme de récidive des peines d’emprisonnement ? c’est à ces questions que veut répondre ce nouveau site...

Des idées de formations !

De nombreux lieux nous proposent des programmes de formations initiales ou des modules de formation permanentes... Il n’y a que l’embarras du choix !

Toute la rubrique

Contact

Fondation Après-Tout

Adresse : 15 rue Jean Perréal 69008 LYON

Mail : contact@apres-tout.org

Rechercher